Goldman Sachs injecte 38 millions de dollars dans le portefeuille de Nasuni

/, Hyperconvergence, News, Serveur/Goldman Sachs injecte 38 millions de dollars dans le portefeuille de Nasuni

Goldman Sachs injecte 38 millions de dollars dans le portefeuille de Nasuni

Nasuni lève 38 millions de dollars

Le projet de stockage Cloud de Nasuni a recueilli 38 millions de dollars de financement supplémentaire pour stimuler la recherche et le développement. La satisfaction des clients et les stratégies de commercialisation sur le marché porte le total de leur portefeuille à environ 120 millions de dollars.

2008 –  Financé,

2009 – A 8 millions de dollars,

2010 – B 15 millions de dollars

2012 – C 20 millions de dollars

2014 – D 10 millions $ D-round,

2016 – E 17,5 millions de dollars plus 7,5 millions de prise de risque,

2017 –  Financement par capitaux propres de 38 millions de dollars.

 

L’investissement a été dirigé par Goldman Sachs Growth Equity (GS Growth), une plate-forme au sein de Goldman Sachs ‘Merchant Banking Division. David Campbell, le MD de cette division, se joint au conseil d’administration de Nasuni, il a une citation qui justifie l’implication de Goldman Sachs: « Le cloud est en train de remplacer les baies de stockage sur site comme la prochaine technologie de stockage de données. Ce qui a toujours manqué c’était un système de fichiers global qui permette aux entreprises de stocker une croissance rapide de données pas structurées dans un stockage cloud » Le système UniFS de Nasuni en est capable.

Andres Rodriguez, président fondateur de Nasuni, a également une citation à ce propos : « Les 10 dernières années nous avons observé une montée constante dans l’innovation de systèmes de données. La plupart des fournisseurs de logiciels et de solution de stockage traditionnels ont considéré le cloud comme une solution compliquée pour la sauvegarde et l’archivage des données, si bien qu’ils ont perpétué des architectures non paramétrables et basées sur des périphériques. Notre approche perturbatrice de faire du cloud à la fois la solution principale de stockage et une plaque tournante haute performance du partage de fichier, répond désormais aux exigences NAS et de performances des entreprises les plus exigeantes en la matière : les médias, la production, l’ingénierie, et le bâtiment »

On dit que le financement suit un autre record en plus de l’acquisition de nouveaux clients, de réservations croissantes de clients existants et des recettes.

Le président Paul Flanagan a déclaré : « Maintenant, il s’agit de stimuler la croissance et l’ampleur de nos activités ».

Mais l’année dernière, Nasuni a recueilli 25 millions de dollars, alors pourquoi est-ce qu’il en faut plus maintenant ?

Le directeur du marketing, Tom Rose, nous a dit : « Nous n’étions pas activement en train de collecter des fonds et n’avions aucun plan d’augmenter le capital avant cette année ou même l’année prochaine. Les nouvelles recrues dans l’équipe de gestion et la dynamique de croissance dans le business ont abouti à des conversations internes qui ont conduit à la volonté de mettre en œuvre des investissements supplémentaires. Nasuni a doublé en quatre années consécutives et a des paramètres d’exploitation solides.

« Cette croissance a été stimulée en partie par le fait que de plus en plus d’entreprises pensent d’abord au cloud, lorsqu’elles considèrent leurs besoins d’infrastructures informatiques. De plus, nos partenaires cloud mettent d’avantage l’accent sur le déplacement des données hors du centre de données et vers le cloud. Les choses semblent être alignées. Goldman Sachs a vu ce même alignement et a estimé qu’il était possible d’investir maintenant et de nous aider à booster notre technologie et la croissance de nos revenus ».

Nous avons posé la question à Tom Rose si le nouveau financement avait quelque chose à voir avec le fait que Panzura aurait 32 millions de dollars en début année. « Non. Nous déplaçons de plus en plus EMC Isilon et NetApp et esperons moins de Panzura. Mais indépendamment de qui est la concurrence, nous croyons que nous avons une innovation unique dans notre système de fichiers natif du cloud, UniFS.

« Cette innovation au cœur de la plate-forme Nasuni nous permet de faire d’énormes économies à nos clients ave plus d’améliorations de productivité. Aussi nous aidons nos partenaires de stockage tels que Microsoft, IBM et Dell EMC ECS à vendre encore plus leurs solutions cloud. Notre objectif principal est de continuer à fournir cette valeur ajoutée, d’avoir un cashflow positif en 2018 et construire la prochaine grande société de gestion de données à Boston ».

Très optimiste, M Rose. Un cashflow positif en 2018 pourrait être suivie par une introduction en bourse peut-être, avec Nasuni passant par sa propre porte d’entrée publique.

 

 

2018-01-16T10:47:33+01:00